Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-12-03T18:00:00+01:00

[Concert] Marilyn Manson&Rob Zombie, Rockhal, Luxembourg

Publié par Nephthys

http://img15.hostingpics.net/pics/898040twinsofeviltourcolor.jpg

 

Ca y est, chers amis je peux mourir tranquille. J'ai enfin vu Marilyn Manson sur scène. Hiiiii. J'attendais ca depuis mes 12-13 ans.

 

En effet, le 1er Décembre je suis allée au Twins of Evil Tour à la Rockhal au Luxembourg. Et ca valait le déplacement et les deux heures du retour pour cause de neige.

 

Nous arrivons à la salle avec mon pote vers les 17h15, les portes ouvrent à 19h (et ils sont à l'heure). Je n'ai pas vu le temps passé jusqu'à l'ouverture des portes. Nous étions dans les 1ers, et donc nous avançons vers la scène.
Je ne connaissais pas la salle, elle est sympa, assez grande. Il s'avèrera qu'elle sera remplie.

 

Nous sommes dans les premiers rangs et je verrais plutôt bien (malgré ma taille les amis).  Nous avons droit à un set DJ pour chauffer la salle, j'ai reconnu Nine Inch Nails (souvenirs du concert de Thirty au Zenith) et je me suis éclatée sur "Du Hast" de Rammstein. Le set dure une petite demi heure, on attends pendant trop longtemps, et le grand rideau qui cachait la scène tombe enfin... Ca y est c'est parti.

 

Marilyn Manson débarque sur scène plus remonté que jamais. Bon comme vous le savez il n'a plus sa ligne d'antan pour mon plus grand désarroi mais on sent qu'il est toujours lui même. Ce qui me dérangera le plus je pense c'est son côté un peu trop calme, gentillet, je m'attendais à un chouïa plus de provoc' même si c'est le cas attention. Cela dit, je ne peux m'empêcher de me dire que tout le show était calibré et millimétré. 

 

J'en attendais énormément car j'ai eu une véritable passion pour l'artiste à l'adolescence. J'avais envie de voir le Manson torturé et violent de mon adolescence. Oui je sais j'avais des goûts particuliers. Cela dit, il change pas mal de costumes tout au long du set selon les albums des différentes chansons. Il est obligé de reprendre ses plus grands titres, il n'y a pas de temps mort entre chaque chanson, ca s'enchaîne. Je n'ai d'ailleurs pas capté que The Beautiful People était la chanson de rappel. Je me suis éclatée, j'étais à fond, je me suis égosillée, j'étais la seule. D'ailleurs j'ai bien cru qu'une nana allait me tuer car elle filmait le concert... Cela dit, euh moi j'étais là pour vivre le concert pas juste le regarder... Bref, j'ai sauté dans tous les sens, et s'il n'y avait pas eu 3 blaireaux venus gâcher le mosh pit ca aurait constituer un merveilleux souvenir. Fort heureusement, les mecs autour de moi étaient bien sympa et m'ont protégé. L'un des mecs avait clairement un problème, il a pris un autre mec par la tête et n'arrêtait pas de lui donner des coups de poings. Un mec baraque a dû le stopper sinon je crois que l'autre mec finissait à l'hôpital. Bref. Hormis ce moment pas fun, je me suis éclatée. Le public par contre a été la grosse déception de cette soirée. A croire que les gens avaient juste vu de la lumière et s'étaient dit que ce serait pas mal de rentrer. Il y avait beaucoup de monde qui arborait des t-shirts à l'effigie du God of Fuck (moi y compris) mais il m'a semblé que personne ne connaissait vraiment... Les gens ont chanté sur Sweet Dreams et c'est tout, quelle déception.

 

Manson était maquillé à la old school (Mechanical Animals) avec la bande rouge , il a les cheveux courts avec une partie du crâne rasé, et arbore toujours une tenue de cuir comme base à ses multitudes changements de costumes.
Il semble en forme, même si on ne sent pas de véritable connection avec le public. Il ne nous a quasiment pas parlé (autant vous dire que je n'ai pas trop l'habitude quand on connait les piplettes que sont Jared Leto ou Gustav Wood). Cela dit, il semble toujours kiffer son truc et c'est cool.

 

Nous avons eu droit à Manson en religieux (Cardinal peut-être ? comme dans le clip de Disposable Teens), en glam rock, il suit bien ses différentes phases. Nous avons eu droit aux confettis notamment sur Coma White comme dans le clip.


Côté voix, on sent une légère faiblesse mais rien de bien méchant.


J'étais ravie de voir Twiggy, membre pilier du groupe parti pendant quelques années puis de retour. Au final, avec Rob Zombie j'aurais vu les anciens membres du groupe avec John 5 qui accompagne Rob Zombie désormais.

Sans plus attendre voici la setlist :

  • Hey, Cruel World...
  • Disposable Teens
  • The Love Song
  • No Reflection
  • mOBSCENE
  • The Dope Show
  • Slo-Mo-Tion
  • Rock Is Dead
  • Personal Jesus
  • Sweet Dreams
  • Coma White
  • King Kill 33°
  • Antichrist Superstar
  • The Beautiful People 

Bref, c'était bien et je suis ravie de l'avoir enfin vu en chair et en os !

 

Passons à Rob Zombie, et là autant vous dire que c'est une méga claque. Ce mec c'est une tuerie. Il dégage un truc c'est impressionnant. Le show est top, à grand renfort de grands écrans et de marrionnettes géantes on sent le soin apporté à son show. Pas de temps mort non plus, John 5 prenant la relève quand Rob disparait pour se changer.
La scène est envahit par les décors et je dois dire que le pied de micro en squelette j'ai adoré ! 

 

Au début nous étions tout près de la scène mais c'était trop étouffant et je préfèrais voir tout de loin, nous sommes allés nous placer à l'arrière près de la régie. Les gens ne bougeaient quasiment pas, ce que j'ai du mal à comprendre... Cela dit, j'avais une très bonne vue, et les grands écrans étaient vraiment une bonne idée.


Nous avons eu droit à pas mal d'extraits de films, comme vous le savez peut-être Rob est passé plusieurs fois derrière la caméra lui aussi. Il est d'ailleurs très doué. Bref.


Je me suis lâchée sur Scum of the Earth et le bouquet final sur Dragula était vraiment top. 

 

Contrairement à Manson, Rob interagit avec le public énormément arborant avec fierté un t-shirt acheté la veille "I <3 Luxembourg". On sent que le mec est content d'être là. Il a une énergie de malade. Il saut dans tous les sens, à presque 48 ans je suis admirative. Il donne tout sur scène.

 

J'ai d'ailleurs été impressionné par John 5, ce mec est un Dieu de la guitare il n'y a pas d'autres mots. Il calme tout le monde, franchement tu peux juste écouter et admirer ses solos. Franchement, j'ai été épaté. On le sent vraiment au taquet, tout comme Rob. D'ailleurs ce dernier présente les membres de son groupe un peu avant la fin du show... 
En repartant j'ai remarqué que les gars de la régie s'en donnait à coeur joie, ca faisait plaisir à voir. 

 

Côté setlist :

  • Jesus Frankenstein
  • Superbeast
  • Meet the Creeper
  • Living Dead Girl
  • More Human Than Human
  • Theme for an Angry Red Planet
  • Mars Needs Women
  • (drum solo)
  • Never Gonna Stop
  • Sick Bubble-Gum
  • Scum of the Earth
  • Pussy Liquor
  • Thunder Kiss '65 
  • (guitar solo)
  • School's out
  • Dragula 

Au final, ce show était vraiment énorme. J'en ai pris plein les mirettes. Un vrai show à l'americaine. 

 

Bon je dois vous avouer que mes copines de concert m'ont beaucoup manquée ;)

 

Le retour à la maison fut épique, je crois que c'est fini pour moi les concerts en Décembre j'ai toujours la poisse ultime. On a mis deux heures pour rentrer au lieu d'une bonne heure... il a neigé tout le long et c'était vraiment des conditions pourris. 

 

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog